Renforcement et prolongation de la protection industrielle de Livatag® jusqu’en 2031 – Obtention d’une première délivrance d’un nouveau Brevet Européen

BioAlliance Pharma SA (Euronext Paris – BIO), Société d’innovation dédiée aux produits orphelins en cancérologie, annonce un renforcement majeur de la protection brevet de son produit Livatag® (doxorubicine Trandrug™), actuellement en phase III dans le traitement du cancer primitif du foie (essai ReLive).

L’Office Européen des Brevets vient de délivrer une nouvelle famille de brevets pour Livatag®, protégeant son schéma d’administration spécifique. Cette première délivrance devrait être suivie de nombreuses autres puisque la demande de brevet est actuellement en examen dans une vingtaine d’autres territoires à travers le monde (notamment Etats-Unis, Asie, Amérique Latine).

Livatag® était déjà breveté jusqu’en 2019 au niveau international, avec une première famille de brevets protégeant sa composition (doxorubicine contenue dans des nanoparticules). Il bénéficie également d’une exclusivité commerciale liée à son statut de médicament orphelin en Europe et aux Etats-Unis, qui couvre 7 à 10 ans à partir de l’autorisation de mise sur le marché.

Cette seconde famille de brevets renforce et prolonge de manière extrêmement importante la protection de Livatag® puisqu’elle l’étend jusqu’en 2031, période jusqu’à laquelle aucun générique ne pourra être commercialisé.

« Grâce à ce nouveau brevet, Livatag® bénéficie d’une protection renforcée mais surtout fortement prolongée, ce qui représente un potentiel de chiffre d’affaires additionnel considérable pour un médicament comme Livatag®, dont le niveau de ventes estimé pourrait atteindre jusqu’à 800 millions d’euros », déclare Judith Greciet, Directeur Général de BioAlliance Pharma.

« Nous sommes très heureux de la délivrance de ce nouveau brevet pour Livatag®, qui est le fruit d’une collaboration très étroite entre les équipes de développement et le département Propriété Industrielle de la Société. Ces interactions continues nous permettent de nous assurer la mise en place d’une protection brevetaire optimale, maximisant ainsi en permanence la valorisation de nos programmes », déclare Aude Michel, Directeur du Développement Corporate de BioAlliance Pharma.

140218FR_Livatag_brevet