Résultats préliminaires positifs de l’étude de Phase II Validive® dans la prévention de la mucite orale sévère chez des patients atteints d’un cancer ORL

Résultats préliminaires positifs de l’étude de Phase II Validive® dans la prévention de la mucite orale sévère chez des patients atteints d’un cancer ORL

• Réduction significative de l’incidence de la mucite orale sévère

• Amélioration des symptômes liés à la mucite orale et diminution des effets indésirables liés à la radiothérapie

• Très bon profil de tolérance

• Forte compliance au traitement

Le Comité d’experts de l’étude confirme que ces résultats soutiennent la mise en place d’une étude de Phase III dans la même indication

Paris, (France) et Copenhague, (Danemark), le 30 octobre 2014 – Onxeo SA (Euronext Paris, Nasdaq OMX Copenhague – ONXEO), société innovante spécialisée dans le développement de médicaments orphelins en oncologie, annonce des résultats préliminaires positifs de son essai de Phase II avec Validive® (comprimé muco-adhésif clonidine Lauriad®) dans la prévention de la mucite orale sévère.

La mucite orale est une complication très fréquente de la radio/chimiothérapie chez les patients traités pour un cancer ORL. Selon la classification OMS, la mucite orale de grade 0 à 2 est définie comme « non sévère », caractérisée par le niveau de douleur et l’impact sur la qualité de vie des patients. Les grades 3 et 4 caractérisent une mucite sévère, pour laquelle les symptômes sont plus intenses, empêchant les patients de s’alimenter et de boire et pouvant entraîner une hospitalisation et un arrêt du traitement anti-cancéreux. En l’absence de traitement approuvé actuellement, la mucite orale représente aujourd’hui un besoin médical fort pour ces patients.

Onxeo a mené une large étude internationale de Phase II randomisée, en double aveugle contre placebo, comparant l’efficacité et la tolérance du comprimé mucoadhésif Validive® aux doses de 50 µg et 100 µg, administré une fois par jour, à celles d’un placebo dans la prévention de la mucite sévère orale induite par la radiothérapie et/ou chimiothérapie chez 183 patients souffrant d’un cancer ORL.

Tous les patients inclus ont reçu une radio/chimiothérapie postopératoire à une dose moyenne cumulative de 61 Gray associée à une chimiothérapie, dans la plupart des cas à base de cisplatine. Les principaux critères visaient à comparer l’incidence, la sévérité, le délai d’apparition, la durée de la mucite orale sévère, le recours aux opioïdes ainsi que d’autres événements liés au traitement par la radiothérapie. Ces paramètres ont été évalués deux fois par semaine durant toute la durée du traitement.

 

En termes d’efficacité, l’essai de Phase II a montré :

. Une diminution significative de l’incidence de la mucite orale sévère (grades 3 et 4) dans le groupe de patients traités par Validive® par rapport au groupe contrôle. L’incidence globale de mucite orale sévère était de 45 % chez les patients du groupe Validive® (groupes 50 et 100 μg poolés) avec une diminution maximum en valeur absolue de 16 % comparée au placebo.

. Un décalage dans le temps de l’apparition de la mucite orale sévère chez les patients traités par Validive® par rapport au placebo.

. L’apparition d’une mucite orale sévère après des doses supérieures de radiothérapie chez les patients traités par Validive® par rapport au groupe placebo.

. Une amélioration des effets délétères liés à la mucite orale sévère, notamment la dysphagie, les nausées et vomissements, dans les 2 groupes Validive®.

. Pas de différence significative en termes d’efficacité entre les groupes Validive® 50 μg et Validive® 100 μg.

. En termes de tolérance, Validive® a montré un profil très favorable sans différences majeures dans la nature, l’incidence et la sévérité des effets indésirables entre les groupes Validive® et placebo.

La compliance au traitement a été très bonne, plus de 80 % des patients ayant effectivement appliqué le comprimé de Validive® ou de placebo sur la gencive chaque jour pendant la radiothérapie, comme l’exige le protocole de l’étude.

Le Comité d’experts de l’étude composé des 3 coordinateurs : les Professeurs Michael Henke (Fribourg, Allemagne), René-Jean Bensadoun (Poitiers, France) et Jordi Giralt (Barcelone, Espagne) et d’un expert indépendant de la mucite orale, le Professeur Steve Sonis (Boston, Massachusetts), tous de renommée internationale, s’est réuni pour analyser et valider les principaux résultats préliminaires.

Sur la base de ces données préliminaires d’efficacité de Validive®, le Comité d’experts a recommandé la poursuite du programme de développement de Validive®, avec la réalisation d’une étude de Phase III chez la même population de patients. La société prévoit de démarrer cet essai en 2015.

Ce développement pourra s’inscrire dans le cadre du statut « Fast Track » de Validive® obtenu auprès de la Food and Drug Administration en janvier 2014. Ce statut permet des interactions facilitées avec la FDA et une optimisation des délais d’évaluation, pour des médicaments développés dans des pathologies sévères ou mettant en jeu le pronostic vital, et pour lesquelles le besoin médical est important. Par ailleurs, Validive® bénéficie du statut de médicament orphelin pour l’Europe, permettant l’optimisation du plan de développement en termes de coûts et de durée, et renforçant sa protection (exclusivité de marché).

« Tous les investigateurs de l’essai attendaient avec impatience ces résultats préliminaires positifs qui confirment l’intérêt de Validive®. Ce traitement est très prometteur pour contrôler une inflammation dévastatrice chez des patients déjà lourdement médicalisés, tout en présentant un bon profil de tolérance », commente Judith Greciet, Directeur général d’Onxeo. « Grâce à ces résultats de Phase II positifs et prometteurs, c’est un deuxième programme d’Onxeo qui atteint la dernière phase de son développement et s’apprête à entrer en Phase III, la dernière étape menant à l’enregistrement du médicament. Il s’agit d’une étape cruciale qui renforce significativement la valeur de Validive® et fait de cet actif un véritable succès pour la Société. A l’occasion de cette avancée majeure, je tiens à remercier tous ceux, investigateurs, experts cliniques et autres experts, ainsi que les équipes en interne, pour leur collaboration et leur soutien dans le développement de Validive® ».

141030FR_Validive Résultats Préliminaires