Onxeo publie ses résultats annuels 2018 et fait le point sur ses activités

Poursuite du développement clinique d’AsiDNA™ dans l’étude de phase 1 DRIIV-1

  • Activité d’AsiDNA™ démontrée à travers l’activation marquée de ses cibles cellulaires permettant de déterminer les doses actives et  profil de tolérance favorable
  • Début imminent d’une phase 1b en association avec la chimiothérapie à base de platine et le paclitaxel ; résultats préliminaires attendus avant fin 2019

Nouveau composé issu de platON™ prêt à entrer en phase de preuve de concept préclinique

Trésorerie de 11,3 M€ au 31 décembre 2018 et nouveau financement en fonds propres négocié pour assurer une visibilité financière jusqu’au 2ème trimestre 2020

 

Paris (France), le 12 mars 2019 -18h00 CET – Onxeo S.A. (Euronext Paris, NASDAQ Copenhague : ONXEO), ci-après « Onxeo » ou « la Société », société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants en oncologie ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, publie aujourd’hui ses états financiers consolidés pour l’exercice clos le 31 décembre 2018 et fait le point sur son activité.

Judith Greciet, directrice générale d’Onxeo, déclare : « L’année 2018 a été marquée par des réalisations majeures qui ont confirmé le potentiel de notre approche unique en matière de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) avec notre candidat-médicament first-in-class, AsiDNA™. En termes de développement, nous avons obtenu des données remarquables issues de plusieurs études précliniques d’AsiDNA™ en association avec d’autres traitements anticancéreux tels que la chimiothérapie et les inhibiteurs de PARP, en particulier sur les lignées de cellules tumorales résistantes aux inhibiteurs de PARP. Nous avons également identifié des biomarqueurs prédictifs de réponse à AsiDNA™, ouvrant ainsi la voie à son utilisation en médecine personnalisée.

D’un point de vue clinique, notre étude de phase I en escalade de dose, DRIIV-1, d’AsiDNA™ administré par voie intraveineuse dans des tumeurs solides avancées se poursuit à plein régime et a déjà démontré l’activité d’AsiDNA™ au travers de l’activation de ses cibles cellulaires tumorales, et ce avec un bon profil de tolérance. Nous sommes maintenant prêts à démarrer une extension d’étude de phase 1b d’AsiDNA™ en association avec des chimiothérapies, en utilisant les doses actives déterminées dans DRIIV-1. Les résultats préliminaires de cet essai DRIIV-1b sont attendus avant la fin de l’année et constitueront une étape majeure pour AsiDNA™.

En plus de notre dynamique positive avec AsiDNA™, un premier composé issu de platON™ est prêt à entrer en phase de preuve de concept préclinique. Ce nouveau candidat, qui bénéficie d’un ensemble de caractéristiques différenciées de celles d’AsiDNA™, élargira notre portefeuille et renforcera notre positionnement unique dans le domaine de la réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR). »

190312_CP_Onxeo_Annuels_2018