Onxeo publie ses résultats annuels 2017 et fait le point sur ses activités

  • Développement des actifs stratégiques conforme au calendrier : points d’inflexion clés attendus en 2018
  • Lancement des études précliniques avec la première molécule générée par platON™, la plateforme brevetée d’Onxeo, avant fin 2018
  • Trésorerie de 14,3 M€ au 31 décembre 2017 couvrant le programme actuel jusqu’à mi-2019

Paris, le 29 mars 2018 – 18h CEST – Onxeo S.A. (Euronext Paris, NASDAQ Copenhague : ONXEO – ISIN FR0010095596), (« Onxeo », « la Société » ou le « Groupe »), société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments innovants en oncologie, notamment contre les cancers rares ou résistants, publie aujourd’hui ses états financiers consolidés au 31 décembre 2017 et fait le point sur ses activités.

« 2017 a été une année décisive pour Onxeo, qui a démontré l’étendue de nos projets de développement et la solidité de notre expertise en recherche translationnelle. Peu de temps après notre décision de mettre un terme au développement de Livatag® dans le cancer du foie, nous avons rapidement réussi à réorienter nos activités vers des mécanismes d’action innovants et de grande valeur en oncologie, le ciblage d’ADN et l’épigénétique. Ce tournant stratégique est soutenu par deux actifs clés en développement, AsiDNA™ et belinostat, ainsi que par notre plateforme brevetée de chimie d’oligonucléotides leurres, platON™. AsiDNA™, notre inhibiteur « first-in-class » de réparation des cassures de l’ADN issu de cette plateforme, fait actuellement partie d’un large programme de développement visant à démontrer l’étendue de ses applications potentielles en oncologie. Notre programme préclinique robuste pour AsiDNA™ a déjà généré des résultats convaincants en monothérapie, ainsi que des synergies significatives en association avec d’autres traitements, tels que belinostat ou les inhibiteurs de PARP. La deuxième étude clinique de phase I avec AsiDNA™, DRIIV, débutera prochainement, en monothérapie systémique pour des tumeurs solides, les premiers résultats étant attendus avant la fin de l’année 2018. Ces résultats seront essentiels pour confirmer l’activité d’AsiDNA™ en administration systémique. Par ailleurs, nous prévoyons d’élargir à court terme notre portefeuille avec de nouvelles molécules innovantes issues de la plateforme platON™. Plus particulièrement, un nouveau composé généré par la plateforme platON™ devrait entrer en phase préclinique d’ici fin 2018. Enfin, grâce à la cession de nos produits non stratégiques, à notre plan de réduction des coûts et à un placement privé international réussi, le niveau de trésorerie de la Société de 14,3 M€ à fin 2017 devrait nous permettre de poursuivre nos programmes de développement comme prévu, bien au-delà des étapes clés créatrices de valeur prévues cette année, » explique Judith Greciet, Directeur Général d’Onxeo.

180329_FR_FYR-2017_VF