Onxeo fait le point sur sa stratégie d’innovation et publie l’information financière du 3ème trimestre 2017

  • Positionnement stratégique d’Onxeo sur le ciblage de l’ADN et sur platON™, sa plateforme d’oligonucléotides leurres
  • Développement du produit phare, AsiDNA™, en ligne avec le plan

Paris (France), le 26 octobre 2017 – 20h00 CEST– Onxeo S.A. (Euronext Paris, NASDAQ Copenhague : ONXEO – ISIN FR0010095596), (« Onxeo » ou la « Société »), société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants en oncologie, notamment contre les cancers rares ou résistants, fait le point sur sa stratégie et publie son chiffre d’affaires consolidé et son niveau de trésorerie au 30 septembre 2017.

Judith Greciet, Directeur Général d’Onxeo, commente: « Onxeo a renforcé le positionnement stratégique de ses activités sur deux des domaines les plus innovants et les plus valorisés en oncologie, l’inhibition de la réparation de l’ADN tumoral et l’épigénétique. Grâce à cette stratégie, la Société dispose d’un portefeuille étoffé et prometteur de produits en développement, malgré l’arrêt du programme Livatag® dans le cancer du foie. En parallèle, nous avons aussi récemment cédé nos deux actifs non-stratégiques dans les pathologies buccales et concédé une licence de Validive®, un traitement de soin de support prêt à entrer en phase III. Nos deux candidats phares, notamment AsiDNA™, progressent comme prévu vers la clinique, et le dépôt d’une demande d’autorisation d’essai est toujours prévu pour la fin de l’année. Par ailleurs, nous avons récemment présenté platON™, notre plateforme brevetée d’oligonucléotides leurres, qui nous permet de générer, dès 2018, de nouvelles molécules anti-cancéreuses basées sur des mécanismes d’action uniques et enrichir ainsi notre portefeuille de produits ciblant l’ADN tumoral. »

Faits marquants du 3ème trimestre et postérieurs à la clôture

  • Annonce de résultats de preuve de concept in vivo positifs confirmant l’activité par voie systémique (intraveineuse) d’AsiDNA, l’inhibiteur de réparation d’ADN tumoral (DBRi) first-in-class d’Onxeo. Les données confirment l’activité d’AsiDNA administré par voie systémique, seul et en association, comme en témoigne l’inhibition de la croissance tumorale dans un modèle murin de cancer du sein triple négatif (CSTN). Ces données montrent également un effet synergique significatif en associant AsiDNA™ avec le carboplatine, une chimiothérapie néoadjuvante utilisée dans le traitement du cancer du sein triple négatif.
  • Cession de deux produits non-stratégiques dans les pathologies buccales, Sitavig® et Loramyc®, et réception à ce titre d’un paiement initial de 4 M€. Onxeo bénéficiera également d’un intéressement aux ventes futures sur la base de la performance commerciale cumulée des deux produits à l’échelle mondiale.
  • Annonce des résultats préliminaires de ReLive, l’étude de phase III de Livatag® (Doxorubicine Transdrug™) réalisée chez des patients adultes souffrant d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) inopérable, après intolérance ou échec du traitement systémique par sorafenib, comparé au meilleur traitement standard disponible. Le critère d’évaluation principal de l’étude, l’amélioration de la survie par rapport au groupe de contrôle, n’a pas été atteint. Onxeo a interrompu le développement interne de Livatag®

A la suite de l’arrêt du programme de Livatag®, un plan de réduction des dépenses, comprenant également une réduction d’effectifs d’environ 20% en France, a été mis en place. Conformément à la loi française, les représentants des salariés d’Onxeo ont été informés et dûment consultés sur ce plan de réduction des effectifs.

  • Concession d’une licence mondiale exclusive à Monopar Therapeutics pour Validive®, un produit prêt à entrer en phase III dans le traitement de la mucite orale sévère, une complication qui touche les patients atteints d’un cancer ORL traités par radio-chimiothérapie. Monopar pilotera et financera toutes les étapes restantes du développement clinique et du processus réglementaire, y compris les études d’enregistrement. Onxeo a reçu le paiement immédiat d’un droit de licence d’1,0 M$.
  • Annonce des résultats convaincants d’études précliniques in vitro d’AsiDNA™ en association avec les inhibiteurs d’histone-déacétylases (HDACi), dont belinostat, sur diverses lignées tumorales. L’association d’AsiDNA™ et des HDACi est fortement synergique et conduit à la mort des cellules tumorales.
  • Présentation de platON™, une plateforme brevetée de chimie d’oligonucléotides leurres. PlatON™ est basée sur trois composants : une séquence d’oligonucléotides doubles brins, une molécule liante et une molécule favorisant la pénétration intracellulaire. Chacun de ces trois composants est modifiable pour générer divers composés exprimant différentes propriétés et / ou activités. AsiDNA™ est le premier candidat médicament issu de la plateforme platON™. La Société a l’intention de capitaliser sur cette plateforme  pour enrichir son portefeuille avec des candidats médicaments innovants ciblant l’ADN et devrait initier l’évaluation préclinique d’une nouvelle molécule en 2018.
  • Annonce d’une décision de première instance du tribunal de commerce de Paris dans le cadre du procès contre SpePharm et SpeBio B.V, une filiale détenue à 50% par Onxeo, autour de la résiliation d’un partenariat en 2009. Le tribunal a condamné Onxeo à verser à la société SpeBio B.V. la somme de 8,6 M€ plus intérêts capitalisés au taux légal à compter du 30 juin 2014, et à régler à SpeBio et à SpePharm la somme de 315 000 € au titre de divers dommages et indemnités procédurales, avec exécution provisoire.

Onxeo a interjeté appel et assigné en référé SpePharm et SpeBio B.V. devant le Premier Président de la Cour d’Appel de Paris pour suspendre l’exécution provisoire.

Information financière du 3ème trimestre 2017

La Société a réalisé un chiffre d’affaires de 5,7 M€ au 3ème trimestre 2017, se décomposant comme suit :

  • 5,1 M€ de chiffre d’affaires non-récurrent (contre 2,2 M€ au 2ème trimestre 2017), qui correspond essentiellement à la cession de Sitavig® et Loramyc®, à la perception du droit de licence pour Validive® et à l’étalement des paiements initiaux (upfront) reçus des partenaires, conformément aux normes IFRS.
  • 0,6 M€ de chiffre d’affaires récurrent, issu de la vente de produits aux partenaires commerciaux d’Onxeo et des royalties sur les ventes. La diminution par rapport au 2ème trimestre 2017 est due la cession susmentionnée de Sitavig® et Loramyc® intervenue le 31 juillet 2017.

Au 30 septembre 2017, la trésorerie consolidée ressort à 27,5 M€, sans tenir compte de l’impact potentiel du litige en cours avec SpeBio B.V./SpePharm.

171026_FR_Onxeo_T3_2017