2nd trimestre 2011 : BioAlliance Pharma accélère l’avancée de son portefeuille produits orphelins en cancérologie et poursuit ses partenariats internationaux sur ses produits de spécialité

BioAlliance Pharma SA (Euronext Paris – BIO), société dédiée aux produits orphelins en cancérologie et aux produits de spécialité, publie aujourd’hui un chiffre d’affaires consolidé pour le deuxième trimestre 2011 de 576 milliers d’euros.
Ce chiffre d’affaires correspond principalement aux revenus récurrents issus de Loramyc®/Oravig®. Il comprend par ailleurs la quote-part du paiement initial de Sosei à hauteur de 113 milliers d’euros pour le deuxième trimestre, calculée selon les règles comptables internationales. Cet accord, signé en mai 2011 pourra atteindre 18,5 millions de dollars : en plus du versement initial de 3 millions de dollars, il prévoit des paiements liés à des étapes de développement, d’enregistrement et de commercialisation au Japon.
Le portefeuille de BioAlliance Pharma « Produits de Spécialité » est un portefeuille qui a vocation à générer principalement des revenus issus de contrats de partenariats ; il a déjà permis à la Société de recevoir des paiements cumulés supérieurs à 50 millions d’euros depuis 2007. Un second produit, Sitavir® dans l’herpès labial, actuellement en cours d’enregistrement, est le prochain candidat à un partenariat.
Le deuxième trimestre 2011 a également été marqué par des avancées importantes du portefeuille « Produits Orphelins en Oncologie », notamment :
 Le dépôt auprès de l’Afssaps de la demande d’essai clinique de phase III pour Livatag®, produit très prometteur dans le traitement du cancer primitif du foie.
 Le dépôt en Europe et aux Etats-Unis de la demande de statut orphelin pour clonidine Lauriad™, traitement en cours d’essai clinique de phase II dans la mucite orale induite par la radio/chimiothérapie chez les patients traités pour un cancer de la tête et du cou.
La Société a d’ailleurs annoncé la recevabilité des dossiers par les agences, étapes indispensables à l’avancée de ces projets.
« La stratégie de BioAlliance s’est organisée autour de ses deux portefeuilles clés, synergiques, qui doivent amener une accélération de sa croissance. Si le premier portefeuille a contribué et contribuera à l’avenir à apporter du cash à l’entreprise, le second repose sur des médicaments à très fort potentiel, qui devraient nous permettre de générer des revenus directs et d’acquérir ainsi une plus grande indépendance par rapport à des partenaires », déclare Judith Greciet, Directeur Général de BioAlliance Pharma.
Fin juillet, BioAlliance a finalisé avec succès une augmentation de capital d’un montant net total de 16 millions d’euros, qui lui permettra d’optimiser le développement de Livatag® et de renforcer son portefeuille « Produit orphelins en Oncologie ».
La trésorerie consolidée à fin juin s’établit à 14,2 millions d’euros, sachant que la Société attend sur 2011 des recettes complémentaires minimum de 5,5 millions d’euros provenant principalement des accords de licence en place, auxquelles il convient de rajouter le montant net des fonds levés de 16 millions d’euros.

110728FR_CA Q2 2011